debat 1

 

 Objectifs:

  •   Echange d’expériences des partenaires entre eux et avec le MCI
  •   Sur la base des expériences de chacun, définir des recommandations utiles lors de la mise oeuvre de nouveaux projets-partenariats dans les thématiques peuples autochtones, économie solidaire, éducation.
  •  Ecouter le point de vue des partenaires sur la pratique de la coopération à mettre en oeuvre et l’hypothèse du MCI

Organisation des ateliers:

L’idée est de structurer les ateliers en deux parties. Une première partie de travail en trois sous-groupes le matin (peuple autochtone, économie solidaire, éducation) et une deuxième partie de restitution en réunion plénière en début de soirée. Le travail en sous-groupe permettra aux partenaires de s’exprimer rapidement et fréquemment. Le travail en plénière permettra une restitution et une discussion des résultats obtenus dans le travail en sous-groupe avec l’ensemble des partenaires, des membres du MCI et d’autres invités. A la fin des ateliers, les résultats seront partagés avec le public dans le cadre de Carrefours.

Les ateliers se sont déroulés à la Maison des Associations (MA) à Genève.

Trois sous-groupes seront donc constitués:

  1.  Economie solidaire
  2.  Peuples autochtones
  3.  Education

Des carrefours publics sur la thématique de la coopération internationale abordée sous l’angle des peuples autochtones, de l’économie solidaire et de la formation, avec la participation des partenaires du Sud du MCI (18 partenaires invités). Ces carrefours ont eu  lieu vendredi 19 octobre de 18h à 21h à la Maison des Associations à Genève. Vous trouverez plus d’informations dans le flyer ci-joint.

 

Voici le document de travail de préparation des ateliers d’octobre 2012

 par Aurélien Stoll,  juin 2012

 

Voici la déclaration du 50èmeanniversaire du MCI

C’est  l’occasion pour le MCI de dresser le bilan de ce demi-siècle d’activités. Ce mois d’octobre, le MCI a réuni ses partenaires pour débattre avec eux du mode de coopération à développer à l’avenir pour en améliorer l’efficacité.

C’est le résultat de cette réflexion qui fait l’objet de la déclaration ci-après.

 

 

Extraits vidéos des carrefours publiques du 19 octobre 2012

 

Thème:   le MCI 50ans de coopération et après?

 Résultats du groupe de travail économie solidaire (espagnol)

Atelier 19oct12 001Rita María del Luján Toledo Tejera, CMU, Uruguay
Adriana Bezerra Cardoso, CEDAC, Brésil
Maria Angelina de Oliveira, CEDAC, Brésil
Ketelie Estimable, PAIS, Haïti
João Do Carmo Pinto, Simão Luis de Costa, CDC, Timor Oriental

Zulema Nélida Aguirre, RED, Argentine

 

Résultats du groupe de travail peuples autochtones (espagnol)

Atelier 19oct12 002 Emerson Sandi Tapuy, Feconat,  Pérou
Hermenegildo Liempe, CAI,  Argentine
Silvio Cavuscens et Sônia Guajajara, Secoya,  Brésil
Sônia Guajajara, COIAB,  Brésil
Cáisamo Guzmán, OIA,  Colombie

Jorge Tacuri Aragon, Solsticio Perú, Pérou

 

Résultats du groupe de travail formation (espagnol)

Atelier 19oct12 003Clip

Erica, CAI, Argentine
Mariano De Nardis, RED, Argentine
Anice Ladouceur, PAIS, Haïti

Antonio  Sánchez , CLEBA, Colombie

Maria Teresa Mira Torres, CMU, Uruguay

 

Déclaration du 50ème MCI: une nouvelle coopération pour un autre développement 

Atelier 19oct12 004

Mouvement pour la Coopération Internationale

 
Bernard Comoli

 

 

 

 Plus d’infos sur ce thème

 


 >  Bienvenue aux partenaires

15.06.2013      atteliers

Message de bienvenue de Christiane Escher
prononcé, le15 octobre 2012, lors des rencontres entre les membres du  Mouvement pour la coopération Internationale  (MCI) et ses  partenaires venant  d’Argentine, Brésil, Colombie, Haïti, Pérou, Timor, Uruguay  à l’occasion de son 50ème anniversaire.  (…)


 >Un nouvel avenir pour la coopération à ne pas compromettre

19/04/2013

Elles font la une des médias, les “Offshore Leaks”, les “fuites extraterritoriales” révélées, dès le 4 avril, par le Consortium International pour le Journalisme d’Investigation – ICIJ. Ces informations décrivent l’ampleur du phénomène et les mécanismes par lesquels, les revenus et les fortunes de personnes physiques ou morales et les bénéfices d’entreprises, peuvent être soustraits aux administrations fiscales des pays de résidence ou d’activité pour aller s’abriter dans les paradis fiscaux


> Les peuples autochtones, la dernière barrière à abattre !

23/11/2012

Le modèle dominant de développement “met en cause l’existence même de nombreux peuples autochtones, particulièrement quand leurs territoires recèlent des matières premières ou des sources d’énergie présentant un intérêt économique (…)


 

[Haut]  

FacebooktwitteryoutubeinstagramFacebooktwitteryoutubeinstagram