CMU ur002 CMU ur003 CMU ur005

 

 

 

 

 

 

 

Appui à l’association CMU, Casa de le Mujer de la Uniön

spécialisée dans la santé et la promotion

des droits des jeunes et des femmes en Uruguay

 

 

 

 

 

Le projet

Depuis des années, on constate la féminisation de la pauvreté : plus de 70% des pauvres du monde sont des femmes et elles se trouvent surreprésentées dans l’économie informelle et les emplois non qualifiés. Le taux de femmes au chômage est plus élevé que celui des hommes, tandis que leurs salaires sont plus bas. La pauvreté entraîne aussi des inégalités dans la santé, la nutrition et l’éducation.

La grossesse précoce contribue à une situation d’exclusion sociale, en compromettant l’insertion des adolescentes dans le système éducatif ainsi que l’obtention d’emplois de qualité et d’un revenu propre, ce qui augmente leur dépendance et apporte à la reproduction sociale de la pauvreté. Dans ce sens, actuellement en Uruguay le nombre de jeunes filles enceintes ne cesse d’augmenter parmi la population la plus défavorisée : tandis qu’une jeune fille sur 4 est mère précoce, 2 mères précoces sur 3 n’étudient ni ne travaillent et 30% des enfants naissent et vivent dans des familles avec des revenus en dessous du seuil de pauvreté. (…)

 

Capitalisation du projet

 

 

Plus d’infos sur ce thème:

  


 > Prévention des grossesses précoces chez les adolescentes

 18 mars 2009
Casa de la Mujer de la Unión est une association sans but lucratif, pluraliste, autonome et démocratique, qui est née en 1987, pour répondre au besoin d’un espace propre pour les femmes où elles puissent recevoir aide et orientation selon leurs problèmes spécifiques. (…)  –>

 > Donde Estan! ou sont ils?

  26.08.2007

Il y a 35 ans, le 27 juin 1973, le Président uruguayen Juan María Bordaberry fermait le parlement, prenant la tête d’un coup d’Etat qui mettait fin à la démocratie en Uruguay, déjà fragilisée par l’existence des escadrons de la mort, l’assassinat des ouvriers et étudiants, et l’application systématique de la torture dans les casernes des forces armées. (…) –>


> Cellulose et exploitation forestière : deux visages d’un modèle de prédateur

par Raúl Zibechi 18.11.2005

La construction de deux grandes usines de fabrication de cellulose sur les rives du fleuve. Uruguay, qui risquent de polluer le cours d’eau binational (Uruguay et Argentine), est un signe du renforcement du modèle forestier imposé par le néolibéralisme dans les années 90 .(…)  –>


>  Uruguay: « La douleur de ne plus être »

par Raúl Zibechi 25.05.2006

Le premier anniversaire (1er mars) du gouvernement de Tabaré Vázqueza 1lieu dans un climat exacerbé de nationalisme anti-argentin à cause du conflit bilatéral sur l’installation de deux grandes fabriques de cellulose sur le fleuve Uruguay, frontière entre les deux pays. (…) –>


 

 

 

[Haut]  

FacebooktwitteryoutubeFacebooktwitteryoutube