Des ONG déposent un projet de loi en faveur

de l’Economie Solidaire

 

 

Brésil, État de Rio de Janeiro :


Introduction

  • Voilà bientôt vingt ans que le MCI construit un partenariat avec le Centre d’Action Communautaire – CEDAC de Rio de Janeiro. L’un des premiers projets soutenus par le MCI concernait la formation des responsables de groupes de production communautaire. Une activité permettant une insertion sociale et l’obtention d’un revenu complémentaire pour les personnes engagées dans ces groupes.
    C’étaient les premiers pas dans ce qui s’est développé et formalisé sous l’appellation d’économie solidaire. Celle-ci est basée sur la coopération et la solidarité entre acteurs. Elle recherche la satisfaction des besoins de tous dans une relation harmonieuse avec l’environnement. Le CEDAC a une bonne expérience dans ce domaine. Il collabore étroitement avec les autres organisations agissant dans ce secteur à Rio de Janeiro et, plus généralement, au Brésil.
    Le projet de loi dont il est question ici est un exemple montrant comment une action collective peut contribuer à mettre en place des instruments qui faciliteront l’éclosion de nouvelles initiatives sur l’ensemble de l’État. Le MCI se réjouit de l’aboutissement de cette première étape que représente le dépôt du projet de loi. Il suivra avec intérêt l’évolution de la procédure législative.

 

Plus d’une centaine de personnes ont assisté à l’audience publique tenue le 25 avril 2006 à l’Assemblée Législative de l’Etat de Rio de Janeiro – ALERJ. Cette importante délégation de membres d’associations de la société civile a déposé un projet de loi* pour favoriser les initiatives prises dans le domaine de l’économie solidaire.

Le projet de loi comprend trois éléments essentiels : la formation d’un Conseil de l’Economie Solidaire, la constitution d’un fonds pour aider les initiatives prises dans ce domaine et la création d’un label pour distinguer les produits et services issus de l’économie solidaire.

Le projet a été élaboré par une Commission des organisations engagées dans l’économie solidaire dans l’Etat de Rio de Janeiro, entre autres l’Institut de Politiques Alternatives pour le Cône Sud – PACS et le Centre d’Action Communautaire – CEDAC, un partenaire du MCI au Brésil. Une partie importante de la délégation présente à l’audience était venue d’Angra dos Reis et de Pinheiral, deux municipalités où le CEDAC est particulièrement actif.

Ce texte va devoir maintenant être pris en relais par des élus de l’Assemblée, être mis en délibération et adopté. Les initiants espèrent que la procédure législative sera conclue au cours du mois de juin.
La rédaction et le dépôt de ce projet de loi est un premier succès à inscrire à l’actif des ONG agissant dans ce domaine. Si le projet est adopté et mis en oeuvre, il facilitera le développement de l’économie solidaire et permettra à de nombreuses personnes exclues du domaine productif de retrouver non seulement une insertion sociale, mais aussi un revenu pour avoir une vie plus digne.

Mouvement pour la Coopération Internationale

Genève, le 4 mai 2006.

* Le projet de loi (No 3373/2006) et l’exposé des motifs (en portugais) peuvent être demandés au MCI.[retour]

 

 

 

[Haut]  

FacebooktwitteryoutubeFacebooktwitteryoutube