Quand des Mapuches

 «les gens de la terre» 

récupèrent leurs terres ancestrales.

 

 

 

Fuyant le Chili sous la dictature de Pinochet, Hayin-Ray  Antileo est arrivée en Suisse, avec sa mère, en 1977,  comme réfugiée. Son père appartient au peuple Mapuche.

Au sein du Mouvement pour la coopération internationale (MCI), elle accompagne,  avec l’avocate Aneli Valdes, également d’origine chilienne, un projet de récupération des terres ancestrales par des Mapuches de la Patagonie argentine.

 Lire le document

 

 

[Haut]  

FacebooktwitteryoutubeFacebooktwitteryoutube