Importantes avancées pour des organisations autochtones

du Nord de l’Amazonie péruvienne

dans la reconnaissance des impacts de l’industrie pétrolière

 

 

Quatre organisations autochtones de la région d’Amazonie péruvienne du Loreto, membres de la plateforme PUINAMUDT, ont obtenu des avancées significatives dans leurs revendications en lien avec les impacts négatifs de l’exploitation pétrolière sur leurs terres.

Ces quatre fédérations représentent les communautés natives de quatre bassins, Marañon, Tigre, Corrientes et Pastaza. Le territoire de ces bassins est presque entièrement recouvert de forêt tropicale humide et représente une superficie équivalente à celle de la Suisse. Depuis plus de quarante ans ces régions, difficilement accessibles, sont soumises à une exploitation pétrolière polluante.

 

 

 

 

[Haut]  

FacebooktwitteryoutubeinstagramFacebooktwitteryoutubeinstagram