haiiti

Association Protestante

pour la Recherche

Action

  A P R A

 

Formation de professeurs en Haïti.

En Haïti, la couverture scolaire primaire est assurée à 91% par le secteur privé (catholique, protestant ou indépendant) et à 9% par l’Etat. Les parents paient une grande partie des frais d’écolage, l’uniforme, les livres, cahiers et autres fournitures. La demande scolaire est très forte : Haïti est réputé être le pays où les parents dépensent le plus en proportion de leurs revenus – souvent très maigres – pour envoyer leurs enfants à l’école. Malgré cela, un tiers environ des enfants reste sans accès à l’école et moins de 10% des maîtres sont des normaliens, formés pour être enseignants. La formation d’enseignants est un immense chantier qui à son tour requiert des formateurs. Le MCI soutient un groupe de cadres, formateurs d’enseignants. Depuis 1997 et parmi d’autres, le MCI soutient la formation en cours d’emploi, d’une équipe de cadres de l’éducation, selon la méthode de la recherche-action. Cette méthode tient compte, le plus possible, de l’expérience professionnelle ou de l’expérience de vie déjà accumulée, valorise les acquis, stimule l’observation des réalités et renvoie, avec la formation en plus, vers ces réalités pour se situer comme acteur de transformation. Trois étapes ont caractérisé le parcours de cette formation : 1. les « histoires de vie »

Première étape: Chaque candidat a écrit son « histoire de vie ». Ces histoires simples et ordinaires constituent, dans un pays marqué par l’oralité, un fonds de documents ethnographiques dans lequel on a puisé de quoi publier trois livrets, traitant de quelques thèmes transversaux. Le livret « Adieu école infernale » par exemple, aborde la question des mauvais traitements infligés aux élèves par les enseignants et propose des pistes pour « agir autrement ». Ainsi, un produit de la formation, transformé, devient matériau pour d’autres formations, utilisable en journées pédagogiques avec les maîtres.

 

 

apra_cartehaiti apra_tranchlavi

 

  2. les monographies

Deuxième étape: La production d’une monographie retraçant l’observation raisonnée d’un aspect de la vie professionnelle, au choix du candidat et reconnue par un Certificat d’Initiation à la Recherche-Action.Quarante deux monographies fournissent au lecteur un panorama, incomplet certes, mais saisissant de la réalité des écoles haïtiennes (de toutes les régions, et bien souvent des plus méconnues, urbaines et rurales, grandes et petites), et font défiler devant ses yeux les difficultés concrètes que doivent affronter élèves, enseignants et parents (l’état des lieux physique des écoles et les conditions dans lesquelles se réalise l’enseignement, le phénomène des enfants « surâgés », la rareté du matériel pédagogique, le manque de formation des enseignants, leurs salaires et conditions de travail, les pratiques pédagogiques en vigueur, etc…

apra_histoire001a

      3. le mémoire

Troisième étape: La rédaction et la soutenance d’un mémoire de niveau universitaire (maîtrise) et donnant accès au diplôme des Hautes Etudes des Pratiques Sociales. Dix candidats ont réussi jusqu’à présent à franchir ce cap et ont présenté leurs travaux en juin 2002 devant un jury composé de l’Université La Sorbonne Nouvelle, Paris III et du Collège Coopératif de Paris. Issus des 42, ces derniers peuvent contribuer à penser globalement le système éducatif haïtien, à positionner l’effort du secteur privé et à en élever la qualité en s’efforçant de tracer un plan et quelques priorités. apra_histoire002

 La formation de ce groupe précis est terminée. Les résultats sont pour l’instant limités en raison de l’actuel contexte de blocage politique et de pénurie économique ne permettant pas aux personnes formées de s’investir comme multiplicateurs efficaces. Pour l’heure, et au-delà de la formation, ce groupe s’organise, se constitue en Association, prolonge la dynamique produite, capitalise son expérience collective, cherche comment et où produire un effet multiplicateur… Le MCI estime qu’il s’agit là d’une forme très concrète de construction de la société civile et continue à soutenir la vie associative naissante de ce groupe.

 

[Haut]  

FacebooktwitteryoutubeinstagramFacebooktwitteryoutubeinstagram