Fonds Duvalier en Suisse

 

par: Plate-forme Haïti de Suisse: le, 15 Février 2008 

Résume de la Plate-forme Haïti de Suisse (PFHS) sur l’évolution du dossier en Suisse et en Haïti:


  • A la fin de l’été, Madame Calmy-Rey, Présidente de la Confédération suisse en 2007 (la Suisse change de président chaque année !), nous avait transmis en substance a la ferme volonté du gouvernement haïtien de rechercher des voles et moyens permettant leur rapatriement en Haïti et du lancement prochain, par les autorités judiciaires compétentes de Port-au-Prince, de procédures adéquates contre Jean-Claude Duvalier »
  • Le 25 juillet, le Premier ministre Jacques Edouard Alexis a accuse réception du courrier des ONG suisses du 20 juillet (dont la PFHS) et a dit partager notre avis sur la question.
  • En Suisse, la coalition des ONG suisses pour la restitution des fonds Duvalier en Haïti (Action de Carême, Action place financière suisse, Déclaration de Berne, Pain pour le Prochain, Plate-forme Haïti de Suisse, TRIAL Transparency International section Suisse, en collaboration avec (CAR) a continue ses contacts au niveau de la société civile.
  • Mi décembre, la coalition a saisi (‘occasion d’un voyage prive pour donner mandat à l’un de ses membres (Claire Lise Zaugg, secrétaire de la PFHS) de rencontrer diverses ONG haïtiennes dans un esprit d’information réciproque et de recherche de solutions, voire de dossiers a mettre a disposition du gouvernement haïtien pour l’aider a avancer dans la recherche d’une solution.
  • Ce qui ressort de ces échos de la société civile haïtienne est patent : les démarches entreprises on Suisse sont largement appréciées mais (‘implication des Haïtiens (gouvernement et société civile) est maintenant absolument nécessaire pour s’approprier un dossier qui est d’abord le leur. Et rapidement. Plus encore que les fonds non négligeables qui pourraient être récupères, il s’agit avant tout d’une question de principe, de morale et qui engage l’avenir d’Haïti : mettre fin à l’impunité qui gangrène depuis trop longtemps la société haïtienne.
  • La PFHS a aussi maintenu le contact avec les autorités suisses et a accueilli avec beaucoup d’espoir – tout récemment – les informations faisant état des contacts qui ont eu lieu entre les autorités haïtiennes et suisses, notamment avec le commissaire du gouvernement haïtien récemment.
  • Dans un contexte plus large, nous apprécions aussi les efforts du gouvernement haïtien, notamment avec la création récente par le procureur Gassant de (‘Unité de lutte contre la corruption (Ulcc).

 

 Plate-forme Haïti de Suisse  PFHS Secrétariat- C-L. Zaugg

 

[Haut]  

FacebooktwitteryoutubeinstagramFacebooktwitteryoutubeinstagram